homme calculatrice

Les tendances du financement en France pour 2024

Rate this post

La question du financement de leurs activités en ligne est devenue centrale pour les internautes. Nous ne parlons évidemment pas ici de l’origine de ces finances, mais bien des méthodes pour les employer, que ce soit dans le sens de leur investissement ou dans celui de leur récupération.

Si chacun est désormais au moins un peu concerné par ces questions (qui ne fait jamais d’achat ou de paiement en ligne ?), certains profils sont plus particulièrement impactés.

Ainsi les joueurs en ligne en général, qui achètent de plus en plus leurs jeux en dématérialisé (sans même parler des extensions, etc.), et les joueurs de jeux d’argent en particulier, qui sont par définition les plus concernés puisque leur activité est fondée, précisément, sur les transferts d’argent.

La multiplication des acteurs

Si les méthodes de financement sont désormais un sujet, c’est parce qu’elles se sont multipliées ces dernières années, autant dans leur forme que dans leur fond.

En plus des traditionnels virements bancaires et autres cartes de crédit/débit, il faut compter avec les acteurs non bancaires, avec divers intermédiaires et, naturellement, avec ces crypto-actifs qui n’en finissent pas de faire parler d’eux.

L’industrie du jeu en ligne ne s’est laissée ni surprendre, ni dépasser : les meilleurs moyens de paiement en ligne sur les casinos n’ont cessé d’évoluer afin de répondre aux attentes du public.

Aujourd’hui, il est commun de se voir proposer aussi bien les virements que l’emploi de son portefeuille de crypto-actifs, sans oublier les intermédiaires comme Apple Pay, Google Pay et PayPal. Ce dernier a particulièrement la côte, pour diverses raisons.

 

PayPal, incontournable dans le monde du casino en ligne

Le géant parmi les services de paiement en ligne se porte plutôt bien, à l’aube de son vingt-sixième anniversaire : sa croissance ne se dément pas, malgré un ajustement de ses perspectives pour l’année.

Pourquoi cette belle santé ? Parce que le modèle inauguré par PayPal, et qui est désormais pratiqué par un nombre conséquent d’autres entreprises, équilibre flexibilité et sûreté. En tant qu’intermédiaire (très) hautement sécurisé, PayPal se “contente” de rendre plus rapides et plus faciles les transferts d’argent, épargnant à chacun ces délais de virement bancaires qui peuvent prendre plusieurs jours.

Bémol éventuel à garder en tête : des frais peuvent encore s’appliquer sur certains mouvements. Ceux-ci, lorsqu’ils existent, sont cependant clairement énoncés par les casinos et tendent même à disparaître, tant il est vrai que les grandes plates-formes incitent volontiers leurs membres à jouer sur Internet au casino proposant PayPal. Les casinos s’y retrouvent en effet car, si vous ou moi avons besoin de savoir que nous bénéficions de systèmes de transfert d’argent qui soient très sécurisés, alors que dire d’eux qui brassent des sommes colossales ?

Les perspectives sont dans la continuité de la tendance constatée ces dernières années. En réalité, le succès désormais bien installé des crypto-actifs permet de prévoir, sans grand risque de se tromper, qu’ils vont continuer à se multiplier et occuper de plus en plus de place. En témoignent les récentes annonces faites par Apple, PayPal et d’autres sur le sujet.

Cependant, qui dit davantage d’acteurs dit un marché de plus en plus fluctuant et de moins en moins contrôlé. Le monde de demain est-il un monde de recul des monnaies étatiques ? Impossible de s’avancer pour le moment. Seule demeure cette certitude : les monnaies sont encore contrôlées, puisque émises par les Etats, tandis que les crypto-actifs sont totalement volatils et peuvent connaître des effondrements catastrophiques aussi bien que ces envolées qui nous ont tous laissés rêveurs.

De là, la nécessité de faire preuve d’une grande prudence, notamment pour les personnes habituées aux mouvements financiers en ligne.